Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 17:29

Nous récupèrons toutes informations ou archives complémentaires qui pourraient enrichir le blog :

- insignes des mouvements

- présentation des mouvements

- liste des groupes...

 

En dernière date, voilà un exemplaire de revue des Scouts Catholiques de France de la Fraternité Saint Joseph :

 

revue FSJ

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 17:22

Que ce soit au pèlerinage de Tradition où au pèlerinage de chrétienté, une fois de plus les scouts ont sû être à la hauteur de leur premier principe : "Le scout est fier de sa foi et lui soumet toute sa vie"

 

Entre autre, on aura pu croisé au pèlerinage de tradition :

- Les nombreuses unités des Scouts de Doran

- Les Scouts Godefroy de Bouillon

- La Fédération Ordre Scout de Versailles

- Le Scouts Marins de Saint Nicolas et Saint Malô

- Les Cadets de France

- Le Groupe Henri de La Rochejacquelein

 

Et au pèlerinage de chrétienté :

- Les nombreux Scouts de Riaumont

- Les Europa Scouts

- Les Scouts et Guides Saint Louis

- Les troupes FSE du Chesnay

- Le Groupe Jacques Cartier des ENF

 

Sans oublier les quelques scouts étrangers venus se déplacer!

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 13:06

Cette année, le scoutisme fête deux anniversaires importants : les 70 ans de la mort de son fondateur Baden Powell, et les 100 ans de la création du scoutisme en France. De plus, le mouvement Europa Scout a la joie de célébrer ses 25 ans en cette même année.
C'est pourquoi les groupes St Michel et Ste Marie de Nantes ont décidés d'organiser un grand spectacle son et lumière qui aura lieu à la date traditionnelle des Feux de la St Jean, le 25 Juin prochain.

 

feudelastjeanESNantes.png

 

Plus de renseignements ICI

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 09:21

Pour compléter les albums des insignes, nous avons rajouté :

 

- L'insigne de promesse des Scouts et Guides Catholiques de France(et Scouts de Doran)

 

- La bande de groupe et l'insigne de promesse des Scouts Notre Dame de France

 

- La croix de chapeau des Scouts et Guides Saint Louis

 

insigne-de-promesse-SGCdF---Copie.png

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 11:09

Le GHR continue ses mises à jour régulières du site.

 

Vous pouvez y retrouver des renseignements sur :

- la transmission

- la connaissance du mouvement scout

 

image_21507.gif

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 10:56

Les différentes pages de présentation des mouvements sont de nouveau accessibles à la drote de votre blog.

- Scouts de Doran, de Riaumont, GHR, groupe Saint Michel... vous retrouverez tous les articles.

 

FSS

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 10:47

Voilà les annonces des camps d'été pour les Scouts Godefroy de Bouillon :

 

en lien ici

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 18:07

 

Aujourd'hui :

 

Pourtant, les différents mouvements des communautés « Ecclésia Dei » tentent de se rapprocher afin de pouvoir faire des activités en commun. Aussi, en 2001, les Scouts et Guides Saint Louis rejoignent les Éclaireurs Neutres de France. Le Père Argoua'ch de Riaumont est remplacé comme Prieur en 2002 par le père Alain Hocquemiller. C'est cette même année queles Scouts de Riaumont rejoignent les Éclaireurs Neutres de France. Les Europa Scouts font la même chose l'année suivante tandis que la 7ème Paris est contraint de quitter la Fédération des Scouts d'Europe et les rejoints aussi, sous le nom du groupe Jacques Cartier. Les Éclaireurs Neutres de France vont presque doubler leurs effectifs dont près de la moitié sont des scouts allant à la messe traditionnelle. La Fédération Ordre Scout près de Paris fait toujours partie de cette même association.

 

Scouts-de-Doran.jpeg

Les Scouts de Doran à Paris pendant une célébration avec l'ANSFAC

 

D'un autre côté, l'Association Française des Scouts et Guides Catholiques veulent toujours garder le même esprit des Scouts et Guides Catholiques de France. Cependant, à la suite de plusieurs polémiques sur le changement de leur nom d'association, et pour éviter d'autres problèmes, ils changent définitivement de nom pour devenir les Scouts de Doran. La pédagogie et la charte du mouvement reste la même que celle des Scouts et Guides Catholiques de France. LesScout de Doranchoisissentune position difficile, qui est celle d'un mouvement scout qui se définit comme catholique, attachée à la messe célébrée selon la forme extraordinaire du rite romain mais pas à la fraternité dont peuvent se réclamer ses aumôniers. Cette absence d'engagement fort dans les différentes fraternités sacerdotales et cette volonté d'être d'abord scouts, ne plait pas à beaucoup.

 

En 2004, un ancien scout crée l'Association de la Sauvegarde du Patrimoine Scout et il crée un groupe indépendant l'année suivante qui rejoint les Scouts Godefroy de Bouillon.

 

En 2005, le groupe des Cadets de France à Paris se détache en deux groupes différents : d'un côté les bretons avec le nouveau groupe indépendant de Saint-Malô, qui ne compte que la branche masculine, et de l'autre, l'ancien groupe qui devient aussi indépendant sur Paris : le groupe Saint François Xavier.

 

En 2007, les Scouts Godefroy de Bouillon créent une nouvelle Fédération sur l'exemple des Scouts et Guides Catholiques de France,qu'ils ont quitté 25 ans plus tôt. La seule différence est l'engagement d'une aumônerie de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Cette même année, l'Association de la Sauvegarde du Patrimoine Scout se fait exclure des Scouts Godefroy de Bouillon et ils ne sont pas admis dans la nouvelle fédération. Ils tentent alors de rejoindre les Éclaireurs Neutres de France, mais en réponse ils trouvent le même résultat. Pendant ce temps, le Groupe Saint Jordi de Perpignan rejoint les Éclaireurs Neutres de France.

 

1884_3_croix.jpg

La fête des 30 ans du GHR

 

En Aquitaine, le Groupe Henri de La Rochejacquelein prenant de l'ampleur, des anciens chefs créent une nouvelle troupe indépendante sur l'ancienne paroisse de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X de Saint Eloi, devenue peu avant une communauté Ecclésia Dei. Suite à des malentendus, d'autres chefs quittent le Groupe Henri de La Rochejacquelein pour rejoindre la Fédération des Scouts Godefroy de Bouillon. Ils acceptent la création de nouvelles unités en Aquitaine juste avant les camps de 2008. Cependant, ce dernier groupe s'éteint deux ans plus tard.

 

Pendant l'été 2007, au centenaire du scoutisme, plusieurs mouvements associés aux Eclaireurs Neutres de France fêtent le scoutisme au Guerveur-Lochrist. Les Scouts de Riaumont, les Europa Scouts et les Scouts Saint Louis sont de la fête.

 

Durant ces années, plusieurs unités vont quitter les Scouts de Doran pour rejoindre la Fédération des Scouts et guides Godefroy de Bouillon. C'est le cas à Châteauroux comme à Strasbourg. Ainsi, en 2010, et suite au décès du Père Morandi, fondateur de la Fédération Ordre Scout, le groupe rejoint la Fédération des Scouts et Guides Godefroy de Bouillon.

 

2troupes-SGdB.png

Une ancienne troupe des SGCdF et une autre des Scouts de Doran devenues SGdB

 

Suite aux éclaircissements dû à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie Xsur la messe de Saint Pie V, l'association des Europa Scouts ne cesse de croître. En effet, plusieurs membres d'autres associations plus importantes comme la Fédération des Scouts d'Europe sont intéressés par la forme extraordinaire du rite romain. Des nouvelles unités comme la 23ème Versailles peuvent de nouveau avoir, et avec plus de facilité, une aumônerie assurée par un prêtre d'une communauté Ecclésia Dei. Cependant, la Fraternité Sacerdotale Saint Pie Xreste pour beaucoup une communauté éloignée de l'Église, et les membres d'autres associations ne sont pas intéressés par les mouvements qui s'y rapprochent. C'est aussi le cas pour les Scouts de Doran qui, contre leur grès, ressemblent de plus à la Fédération des Scouts et Guides Godefroy de Bouillon. En effet, la majorité des membres des communautés Ecclésia Dei, tout comme leurs prêtres préfèrent rejoindre les Europa Scouts. Il ne leur reste donc quasiment que des membres fréquentant les chapelles de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.

 

Au début de l'année 2011, les Europa Scouts est le mouvement scout traditionaliste le plus grand de France avec près de 1200 effectifs. Suivent après eux les Scouts de Doran qui sont un peu moins d'un millier, puis la Fédération des Scouts Godefroy de Bouillon, un peu plus de 500. Juste après se trouvent les Scouts de Riaumont avec près de 400 membres, et les Scouts de Saint Louis qui sont entre 200 et 250 effectifs. Le Groupe Henri de La Rochejacquelein est pas loin de 150 membres et le Groupe de Saint Malô un peu moins de 100. L'Association de la Sauvegarde du Patrimoine Scout a moins de 50 effectifs. Les troupes des Scouts d'Europe du Chesnay et de Port-Marly, seules unités de la Fédération qui ont la messe selon Saint Pie V sont près de 200 membres. Tous ces mouvements confondus comptent presque 4000 effectifs.

 

Penthi-vre-et-semper-parati-123.jpg

Un rassemblement ENF pour les 100 ans du scoutisme


Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 09:45

 

Une époque difficile


 

En 1997, les Scouts et Guides Catholiques de France finissent leur procès commencé par les Scouts de France et la Fédération Française du scoutisme. Ils changent alors de nom et deviennent l'Association Française des Scouts et Guides Catholiques. Ils ont en effet convaincu que la croix potencée n'était pas l'emblème réservé aux Scouts de France, ni leur propriété, mais bien celle de tout mouvement qui se veut scout. En revanche, suite à ce changement, quoi que minime, certaines familles préfèrent rejoindre d'autres associations scoutes traditionnelles qui existent déjà.

 

P-l--de-Chartres-2009_1600.jpg

Une troupe FSE du Chesnay au pèlerinage de Chrétienté

 

Cependant, la commission épiscopale pour la jeunesse et l'enfance presse les mouvements de la Fédération du Scoutisme Européen et les Scouts Unitaires de France, que le nombre des aumôniers traditionnels agissant en vertu de l'Indult Ecclesia Dei soit réduit au minimum. Cette demande fait son effet puisqu'il ne reste quasiment aucun groupe ou aucune autre unité ayant la messe traditionnelle dans ces mouvements. On notera cependant que les troupes du Chesnay et celle de Port-Marly de la Fédération des Scouts d'Europe tout comme la 41ème Paris des Scouts Unitaires de France réussissent à y rester malgré tout. Mais cette dernière trop isolée dans son mouvement va disparaître quelques années plus tard.

 

La même année, le fondateur des Europa Scouts décède et son association est en perte de vitesse. Un renouvellement est donc pris par de nombreuses unités membres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre et des autres communautés Ecclesia Dei. C'est aussi l'année où la 7ème Paris est dissoute par les Scouts Unitaires de France : ils créent alors leur propre Association : les Scouts et Guides Saint Michel et réussissent à faire leur camp d'été à l'aide des Scouts et Guides Saint Louis.

 

Le 22 juillet 1998, quatre scouts membres de l'Association Française des Scouts et Guides de France ainsi qu'un plaisancier venu leur porter secours, périssent dans l'océan en Bretagne. Cet accident leur vaut beaucoup de tort : après avoir eu un procès destructeur et l'interdiction de certains cadres de l'association à continuer leur fonction au sein du mouvement, le Ministère de la Jeunesse et des Sports modifie aussi les statuts d'encadrement des camps selon la loi de 1901 juste avant les camps d'été. Il manque donc un grand nombre de formations nécessaires pour encadrer le grand nombre d'unités qu'ils ont. Plusieurs de leurs camps sont donc annulés au dernier moment. C'est pourquoi un grand nombre de scouts rejoignent d'autres associations proches de leur secteur.

 

IMG_0002---Copie.jpg

Une promesse chez les guides des SGCdF

 

Les Scouts Godefroy de Bouillon, association ou l'aumônerie est assurée par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, tout comme les Europa Scouts des mouvements Ecclésia Dei,profitent de ces deux occasions arrivées aux Scouts et Guides Catholiques de France pour demander à plusieurs de leurs unités de les rejoindre. C'est ce qui se passe de part et d'autre et les mouvements atteignent 350 et près de 500 membres alors qu'ils étaient plus réduits auparavant. D'autres ont préféré à leurs risques faire les camps malgré le manque des diplômes. C'est le cas pour la troupe Henri de La Rochejacquelein qui est poursuivie par la Direction Départementale de la Jeunesse et Sports et la gendarmerie en 1999. Heureusement pour elle, elle reste introuvable.

 

Deux ans plus tard, en 2001, un accident se déroule au sein de l'établissement de Riaumont. C'est de nouveau l'occasion pour les médias de se déchainer contre les associations scoutes traditionnelles. Cette affaire ponctuelle, malgré l'écho médiatique dont elle en est l'objet, ne remet pas en cause le travail d'éducation comme le souligne le rapport des inspecteurs de l'Aide sociale à l'enfance dépêchés sur place après l'accident.

 

Ces différents événement enveniment aussi l'esprit de différence entre les deux fraternités. De plus en plus de familles quittent une association pour en rejoindre une autre, et une fois de plus les Europa Scouts et les Scouts Godefroy de Bouillon, qui chacune d'entre elle on pris un parti depuis les sacres se voient peu à peu grossir en effectifs.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 12:00

 

Les sacres et les scissions :


 

Suite au Concile Vatican II, la crise de l'Église continue en France, comme dans les autres pays du monde. La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X augmente de plus en plus le nombre de ses fidèles. Elle est maintenant implantée sur tous les continents. Cependant, Monseigneur Lefèbvre considère qu'il ne peut plus continuer son travail seul, c'est l'une des raisons pour laquelle il va sacrer 4 autres évêques au sein de sa fraternité. Cette prise d'initiative vaut le mécontentement de beaucoup de leurs fidèles de la fraternité qui vont partir pour en créer une nouvelle : la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre. Plusieurs chefs des associations scoutes traditionnelles s'inquiètent de cette séparation qui concerne aussi leurs propres membres.

 

eveque.jpg

Les sacres des 4 évêques de la FSSPX

 

Les Scouts et Guides Catholiques de France font alors une assemblée générale extraordinaire : certains chefs d'unités demandent que la question de l'approbation ou du rejet de la décision du prélat soit soumise au vote des participants. Après un débat très vif, le Commissaire Général refuse de suivre cette proposition qui, quel qu'en ait été le résultat, aurait eu pour effet de marginaliser les minoritaires. La position officielle de l'Association à l'issue de cette réunion, est résumée par le Commissaire Général qui déclare : « Monseigneur Lefebvre ne nous a pas demandé notre avis avant de sacrer, nous ne le donnerons pas maintenant. L'opinion de l'Association sur cette question est celle qu'aura adoptée l'Église dans 200 ans». L'alerte est chaude et la position intenable d'après l'un de ses aumôniers, non pas neutre mais de prudence, des Scouts et Guides Catholiques de France. Ce mouvement est depuis, souvent combattu, par certaines associations prenant parti pour telle ou telle fraternité.

 

Malgré les décisions prises lors de cette assemblée, les Scouts de Riaumont refusent officiellement de suivre les positions de Monseigneur Lefebvreet la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Ils restent alors indépendants avec l'Institut de la Sainte Croix de Riaumont.

 

De leur côté, les Scouts Godefroy de Bouillon et les Cadets de France choisissent de reconnaître officiellement la légitimité des sacres et refusent tout membre qui ne s'y contraint pas, contrairement aux Europa Scouts. Ces derniers mouvements vont récupérer quelques effectifs des Scouts et Guides Catholiques de France mais resteront des mouvements largement inférieurs en nombre.

 

Contrairement à ce qu'on peut dire, suite au sacres des quatre évêques, il n'y a pas de grosse scission au sein des Scouts et Guides Catholiques de France. Elle se revoit même monter en effectifs chaque année pour atteindre bientôt près de 1800 membres et implantés dans plus de 30 villes en France avant les années 1990.

 

Pendant ce temps, les Scouts Saint Georges atteignent les 2000 membres mais ils commencent à voir si ils peuvent introduire les Scouts Unitaires de France. Il ne reste dans cette association quasiment plus de groupe scout qui a la messe selon le rite de Saint Pie V. C'est l'année suivante qu'ils fusionnent avec les Scouts Unitaires de France.

 

En 1991, les constitutions de l'Institut de la Sainte Croix de Riaumont sont définitivement approuvés par Jean-Paul II et l'Évêque d'Arras. Ils sont alors membres de la communauté «EcclesiaDei» qui regroupent toutes les institutions traditionalistes hors de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. La même année la 7ème Paris de la Fédération des Scouts d'Europe intègre les Scouts Unitaires de France, quasiment en même temps que les Scouts Saint Georges.

 

riaumont_promesse_2005.jpg

Une bénédiction avant la promesse, aux Scouts de Riaumont

 

De 1992 à 1997, plusieurs chefs scouts et aumôniers prennent parti vis à vis des communautés EcclesiaDeiou la prise de position de la Fraternité Sacerdotale saint Pie X. Pour la plupart, ces supérieurs sont des scouts qui n'ont pas vraiment connu les Scouts et Guides Catholiques de France. Ils rejoignent ainsi les Scouts Godefroy de Bouillon ou les Europa Scouts. Les effectifs des Scouts de Riaumont augmentent aussi, si bien qu'ils s'installent à Paris et Fontgombault. Pendant ce temps, les Scouts et Guides Catholiques augmentent malgré les autres associations et approchent les 2000 membres. Quant à eux, les Cadets de France s'installent sur Bordeaux ou existe déjà d'autres groupes scouts traditionnels.

Partager cet article
Repost0