Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 12:00

 

Les sacres et les scissions :


 

Suite au Concile Vatican II, la crise de l'Église continue en France, comme dans les autres pays du monde. La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X augmente de plus en plus le nombre de ses fidèles. Elle est maintenant implantée sur tous les continents. Cependant, Monseigneur Lefèbvre considère qu'il ne peut plus continuer son travail seul, c'est l'une des raisons pour laquelle il va sacrer 4 autres évêques au sein de sa fraternité. Cette prise d'initiative vaut le mécontentement de beaucoup de leurs fidèles de la fraternité qui vont partir pour en créer une nouvelle : la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre. Plusieurs chefs des associations scoutes traditionnelles s'inquiètent de cette séparation qui concerne aussi leurs propres membres.

 

eveque.jpg

Les sacres des 4 évêques de la FSSPX

 

Les Scouts et Guides Catholiques de France font alors une assemblée générale extraordinaire : certains chefs d'unités demandent que la question de l'approbation ou du rejet de la décision du prélat soit soumise au vote des participants. Après un débat très vif, le Commissaire Général refuse de suivre cette proposition qui, quel qu'en ait été le résultat, aurait eu pour effet de marginaliser les minoritaires. La position officielle de l'Association à l'issue de cette réunion, est résumée par le Commissaire Général qui déclare : « Monseigneur Lefebvre ne nous a pas demandé notre avis avant de sacrer, nous ne le donnerons pas maintenant. L'opinion de l'Association sur cette question est celle qu'aura adoptée l'Église dans 200 ans». L'alerte est chaude et la position intenable d'après l'un de ses aumôniers, non pas neutre mais de prudence, des Scouts et Guides Catholiques de France. Ce mouvement est depuis, souvent combattu, par certaines associations prenant parti pour telle ou telle fraternité.

 

Malgré les décisions prises lors de cette assemblée, les Scouts de Riaumont refusent officiellement de suivre les positions de Monseigneur Lefebvreet la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Ils restent alors indépendants avec l'Institut de la Sainte Croix de Riaumont.

 

De leur côté, les Scouts Godefroy de Bouillon et les Cadets de France choisissent de reconnaître officiellement la légitimité des sacres et refusent tout membre qui ne s'y contraint pas, contrairement aux Europa Scouts. Ces derniers mouvements vont récupérer quelques effectifs des Scouts et Guides Catholiques de France mais resteront des mouvements largement inférieurs en nombre.

 

Contrairement à ce qu'on peut dire, suite au sacres des quatre évêques, il n'y a pas de grosse scission au sein des Scouts et Guides Catholiques de France. Elle se revoit même monter en effectifs chaque année pour atteindre bientôt près de 1800 membres et implantés dans plus de 30 villes en France avant les années 1990.

 

Pendant ce temps, les Scouts Saint Georges atteignent les 2000 membres mais ils commencent à voir si ils peuvent introduire les Scouts Unitaires de France. Il ne reste dans cette association quasiment plus de groupe scout qui a la messe selon le rite de Saint Pie V. C'est l'année suivante qu'ils fusionnent avec les Scouts Unitaires de France.

 

En 1991, les constitutions de l'Institut de la Sainte Croix de Riaumont sont définitivement approuvés par Jean-Paul II et l'Évêque d'Arras. Ils sont alors membres de la communauté «EcclesiaDei» qui regroupent toutes les institutions traditionalistes hors de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. La même année la 7ème Paris de la Fédération des Scouts d'Europe intègre les Scouts Unitaires de France, quasiment en même temps que les Scouts Saint Georges.

 

riaumont_promesse_2005.jpg

Une bénédiction avant la promesse, aux Scouts de Riaumont

 

De 1992 à 1997, plusieurs chefs scouts et aumôniers prennent parti vis à vis des communautés EcclesiaDeiou la prise de position de la Fraternité Sacerdotale saint Pie X. Pour la plupart, ces supérieurs sont des scouts qui n'ont pas vraiment connu les Scouts et Guides Catholiques de France. Ils rejoignent ainsi les Scouts Godefroy de Bouillon ou les Europa Scouts. Les effectifs des Scouts de Riaumont augmentent aussi, si bien qu'ils s'installent à Paris et Fontgombault. Pendant ce temps, les Scouts et Guides Catholiques augmentent malgré les autres associations et approchent les 2000 membres. Quant à eux, les Cadets de France s'installent sur Bordeaux ou existe déjà d'autres groupes scouts traditionnels.

Partager cet article
Repost0

commentaires